Informations sur la rentabilité des diamants

Les informations et les chiffres ci-dessous sont le résultat d’une vaste étude de marché et d’une analyse financière menées par Bain & Company et l' Antwerp World Diamond Centre (AWDC).
Ces données confirment la hausse des prix prévue pour les diamants.

Evolution du prix du diamant

Ce graphique établit une comparaison entre les diamants et les autres matières premières. Le prix du diamant s’est montré plus stable que celui de l'argent, du platine et d'autres matières premières, notamment l’or. En cause, la spéculation sur l’or, opérée par de nombreux investisseurs, qui provoque des fluctuations de prix imprévisibles.

Les diamants ne sont toutefois pas totalement exempts de fluctuations de prix. Au seuil de la crise économique, le prix du diamant a chuté, en raison d’une baisse de la consommation. Le cours du diamant s’est rapidement redressé lorsque l'économie est repartie.

Récemment, nous avons assisté à une baisse des prix. Cette baisse a résulté d’une série de nouvelles réglementations bancaires, relatives à l'industrie diamantaire, imposées après l'effondrement du marché immobilier américain. Cela incite les entreprises de découpe de diamants, à écouler une grande partie de leur stock, afin d'améliorer leur solvabilité. Ce surplus temporaire et factice de diamants exerce actuellement une pression à la baisse sur les prix des diamants.

En plus de la production régulière, en 2015 et 2016, les entreprises de découpe de diamants ont mis en vente 5 milliards de dollars d'inventaire accumulé en 2013 et 2014.

Par le passé, le marché du diamant s’est toujours rapidement rétabli. Lors de grandes crises macroéconomiques, les prix commencent à repartir à la hausse dans une période comprise entre 18 et 24 mois. Le cycle actuel peut être plus court. Dès que le surplus de diamants aura été résorbé par le marché, les prix du diamant devraient rapidement reprendre leur trajectoire de prix historique, qui démontre une augmentation très stable.

En observant la chaîne d'approvisionnement des diamants, on s’aperçoit qu’une forte pression s’exerce sur les entreprises de taille et de polissage des diamants. Cette partie de la chaîne d'approvisionnement a les marges les plus faibles et subit la pression des fournisseurs et des clients. Les mines de diamants bénéficient d’une très forte position et placent leurs produits sur le marché, ce qui favorise les vendeurs. Pour autant, les consommateurs sont de plus en plus conscients des prix, ce qui incite les détaillants à peser sur les tailleurs de diamants et les polisseurs. A cet égard, c'est un marché maîtrisé par les acheteurs.

Les défis créent des opportunités

L'un des plus grands défis pour les tailleurs et les polisseurs de diamants est d’adapter leur production à la demande du marché, afin d’éviter d’accumuler du stock et, de rester ainsi, rentable. Les nouvelles réglementations bancaires obligent les entreprises à liquider le stock avant de chercher un financement supplémentaire.

La demande des consommateurs étant impossible à prédire, les entreprises continueront de constituer des réserves, qui devront être écoulées en temps voulu. Ce cycle de demande accrue, suivi d'une offre excédentaire génère un effet accordéon sur les prix du diamant. Cela constitue un avantage supplémentaire pour les personnes qui investissent dans le diamant et peut aider à maximiser votre retour sur investissement.

Plus d'informations Sécurité maximale avec un diamant certifié
Contactez nos experts Pour davantage d' informations