Le diamant synthétique constitue-t-il une menace pour l'industrie du diamant?

Les diamants synthétiques ne sont pas nouveaux. Ils existent depuis des décennies, mais la technologie sous-jacente a fortement évolué au cours des dernières années. Cela signifie également que la qualité de ces diamants devient plus élevée. Est-ce le diamant synthétique donc une menace pour l'industrie du diamant? Pas tellement, apparemment.

La production de diamant synthétiques représente moins d’un pour cent de la production mondiale de diamants naturels de nos jours. Environ 95 pour cent de ces diamants artificiels sont utilisés pour des pratiques de haute technologie telles que le forage industriel, le laser et les machines à rayons X. La plupart de ces faux diamants sont fabriqués en Chine, aux Etats-Unis, au Japon et en Afrique du Sud.

Une production coûteuse

En raison des importans coûts de production des diamants synthétiques, les prix sont seulement 30% moins élevés que pour les vrais diamants. Les marges bénéficiaires dans le secteur industriel, en outre, sont presque aussi élevées que dans l'industrie régulière de diamant. Par conséquent, les fabricants ont peu de raisons de changer de marché.

L'industrie régulière du diamant n'est pas aveugle face aux avantages des diamants synthétiques. La dureté peut maintenant, par exemple, être adaptée aux besoins spécifiques. Parce qu'ils sont parfaits pour des applications industrielles, ils ne sont pas considérés comme étant une menace en soi. Le géant du diamant De Beers est actionnaire de plusieurs sociétés dans l'industrie du diamant synthétique.

Est-ce que le consommateur préfère les diamants synthétiques?

Mais qu’en pensent-ils les consommateurs? Les diamants synthétiques sont en effet moins chers et impossibles à distinguer des vrais diamants à l'œil nu. Cependant, les recherches montrent que la grande majorité des consommateurs continueront d’opter pour le produit authentique.

Un diamant synthétique, qui a été produit dans un laboratoire ou dans une usine, n'a pas le charme du diamant naturel. Grâce à une plus grande transparence dans le secteur ordinaire du diamant, le risque de fraude est porté à un niveau minimal.

Le diamant: deux mondes séparés

En bref, les vrais diamants et les diamants synthétiques peuvent parfaitement coexister. Le consommateur choisit tout de même le plus souvent le produit authentique et non pas d'imitation. En outre, il y a beaucoup d'utilisations rentables pour la production de diamants synthétiques, afin que les deux secteurs n'aient pas à interférer avec les affaires de l'autre.

Author: Katrien Maes

Blog