Le commerce de diamants entre Anvers et Singapour est en plein essor

Singapour est un marché en pleine croissance pour les diamants d'Anvers selon l'Antwerp World Diamond Centre, l'institution qui représente les intérêts du secteur diamantaire belge. AWDC prédit une hausse de 3% du chiffre d'affaires du marché de la bijouterie à Singapour. Une bonne nouvelle pour le secteur du diamant, car plus d'un quart des bijoux vendus contiennent des diamants.

Des intermédiaires aux consommateurs

Le nombre de marques de luxe ayant ouvert des boutiques à Singapour a augmenté de façon exponentielle au cours des dernières années. Singapour a l'habitude d'être un lien géographique entre les sociétés diamantaires d'Anvers et le marché indien. Cependant depuis 2009, Anvers exporte de grandes quantités de diamants bruts à Singapour. La valeur totale de l'exportation s’élève à 283 millions de dollars au cours des six dernières années.

Aussi les diamants taillés à Anvers sont très populaires avec une valeur totale des exportations de 315 millions de dollars. 42% de ce qui a été exporté en 2014. Un signe important prouvant que les échanges entre Anvers et Singapour sont en plein essor.

L’or versus le diamant

Singapour, ainsi que l'Inde et la Malaisie, étaient concentrés sur l'or. "L’or est d'habitude l'investissement ideal” explique Ari Epstein, directeur général d’AWDC. La rénommée de l'or semble diminuer. La libéralisation du marché a accru la demande pour de nouveaux articles de luxe. "Les Singapouriens aisés demandent des vêtements de créateurs et de bijoux exclusifs en diamant." Il poursuit "selon les prévisions, la classe moyenne de Singapour va croître dans les prochaines années. Cela pourrait avoir un effet positif sur le marché du diamant”.

Le financement du diamant

Outre un marché en croissance pour le diamant, Singapour est aussi une plaque tournante financière et de nombreuses banques internationals y sont installées. Bien que très peu d'entre elles soient spécialisées dans le financement du diamant. "Le financement du diamant est un marché de niche absolu. Quelque chose dont 5% de toutes les institutions financières sont au courant" selon Epstein. "Depuis que Singapour est en train de passer d’un marché de transit à un marché de la consommation, le financement du diamant offre de nouvelles opportunités pour les banques de la région."

Les diamantaires ouvrent généralement une ligne de crédit auprès d'une banque et l’utilisent pour le commerce. "La banque prête de l'argent qui sert à acheter des diamants bruts” dit Epstein. "La banque est, en fait, le préfinancement de la taille de diamants. Lorsque le diamant est vendu, le commerçant peut rembourser la banque”.   

Investir dans le diamant

Souhaitez-vous profiter de la demande croissante pour les diamants sur le marché asiatique? Questionnez nos conseillers BAUNAT sur les possibilités d'investissement. Depuis trois générations, nous aidons les investisseurs à maximiser leur retour sur l’investissements dans le diamant.

Author: Maxine Schepens

Blog