L'investissement dans le diamant comme matière première continue-t-il d'être une bonne idée en 2017?

  • 2016 a été une bonne année pour les matières premières.
  • plusieurs indicateurs suggèrent que la croissance en 2017 stagnera.

En 2016, les matières premières ont fait un renouveau. La question est de savoir si cette tendance se poursuivra en 2017? L'investissement dans le diamant continue-t-il d'être une bonne idée?

Le ténor général parmi les analystes est prudemment positif. En effet, les matières premières évolueront positivement, même si la croissance sera moins forte par rapport à l'année dernière. En outre, les événements politiques menacent également de perturber le marché.

2016 a été une bonne année pour les investisseurs dans les matières premières. L'indice des prix des matières premières de la CRB a augmenté de 13 pour cent, après cinq années déficitaires. L'indice CRB est pour les matières premières comme ce que l'AEX est pour les actions. L'indice jouit d'une moindre importance, ce qui n'est pas surprenant compte tenu des nombreuses années de baisse des prix des matières premières.

Hans van Cleef, économiste chez ABN AMRO: "Le potentiel de croissance du marché des matières premières dans son ensemble n'est toutefois plus comparable à celui de 2016. Les prix du pétrole ont doublé par rapport au point le plus profond de l'année dernière. Cela est très irréaliste ". Aussi la situation aux États-Unis ne contribuera pas à une plus grande croissance. "Le dollar a été à la hausse depuis l'élection de Donald Trump. Comme les matières premières sont échangées principalement en dollars, un dollar plus cher aura un impact sur la demande. Des possibles nouvelles augmentations des taux d'intérêt aux États-Unis feront augmenter le dollar et ralentir la croissance des prix des matières premières. Le message reste le même: l'investissement dans les matières premières offre un retour.

Barclays, le fournisseur de services financiers britannique, voit la situation moins sur le bon côté. Dans leur rapport de recherche intitulé «Les cygnes noirs de 2017» ils prétendent que 2017 peut être une année mouvementée pour les matières premières. Ces analystes mettent en garde contre un certain nombre d'événements qui n'ont pas été pris en compte dans les prix actuels du marché. Entre autres, le populisme croissant et le protectionnisme, à travers lesquel les événements politiques peuvent avoir un impact aussi important sur le marché des matières premières que le climat économique.

Expert en matières premières, Boris Cukon n'est pas optimiste concernant les matières premières face à une sur-offre, comme le minerai de fer, l'aluminium et le charbon. Les matières premières qui peuvent être assurés d’une hausse des prix sont le cuivre, le zinc, l'uranium, l'or et le diamant. Les prix de ces matières premières sont entraînés par un déficit structurel. La demande pour ces substances reste supérieure à l'offre et cela continuera en 2017.

ABN AMRO n'est pas enthousiasmé par le prix de l'or. Leurs analystes ne voient aucune raison pour laquelle le cours de l'or augmenterait tant que l'inflation resterait sous contrôle et que les taux d'intérêt à long terme aux États-Unis continueraient d'augmenter.

Pour plus d'informations sur l'investissement en diamant, veuillez contacter nos spécialistes chez BAUNAT DIAMONDS.

Pour en savoir plus:

Author: San Meuleman

Blog